Bienvenue en France !

 
   
La plupart des cas de violences ont lieu lors des transports entre l’aéroport et la zone d’attente.
« Nous avons vu quatre policiers menotter un maintenu les bras dans le dos, puis le bâillonner avant de le soulever par les bras et de le jeter comme un vulgaire sac de patates dans une camionnette. Sa tête s’est écrasée au fond du véhicule dans un bruit mat. »
Témoignage de quatre Togolais placés en zapi 3.
Thomas Jouanneau