Bienvenue en France !

 
   
Les policiers disposent de quatre heures pour établir une « notification de maintien en zone d’attente ». Ces notifications sont uniquement rédigées en français, malgré la demande du Comite européen pour la prévention de la torture. Depuis la loi du 26 nov. 2003, la présence physique d’un interprète n’est plus obligatoire.
 
Olivier Jobard / Sipa